Transfinito edizioni

Giancarlo Calciolari
Il romanzo del cuoco

pp. 740
formato 15,24x22,86

euro 35,00
acquista

libro


Giancarlo Calciolari
La favola del gerundio. Non la revoca di Agamben

pp. 244
formato 10,7x17,4

euro 24,00
acquista

libro


Christian Pagano
Dictionnaire linguistique médiéval

pp. 450
formato 15,24x22,86

euro 22,00
acquista

libro


Jasper Wilson
Burger King

pp. 96
formato 14,2x20,5

euro 10,00
acquista

libro


Christiane Apprieux
L’onda e la tessitura

pp. 58

ill. colori 57

formato

cm 33x33

acquista

libro


Giancarlo Calciolari
La mela in pasticceria. 250 ricette

pp. 380
formato 15x23

euro 14,00
euro 6,34

(e-book)

acquista

libro

e-book


TRANSFINITO International Webzine

Sur la critique par Aldo Giorgio Gargani, de la recherche des fondements des mathématiques

Patrice Pissavin
(3.12.2015)

Dans un ouvrage de 1974, réédité en 2009 et traduit en français en 2013 , le philosophe italien Aldo Giorgio Gargani conteste violemment l’idée même d’une recherche des fondements, de la connaissance scientifique en général et des mathématiques en particulier. Il se situe ainsi dans la lignée de deux publications plus célèbres, de Putnam en 1967 (qu’il ne mentionne pas) et surtout de Wittgenstein de 1956 , auteur dans les pas desquels il s’engage explicitement. Cette démarche le conduit à un relativisme extrême : le corpus existant de la connaissance scientifique ne dépend que du contexte historique et culturel au sein duquel il a été élaboré, au travers des caractéristiques contingentes du langage qui a été utilisé pour cela. Une telle position, étendue à l’ensemble de la connaissance scientifique, physique et mathématiques comprises, présente évidement une portée philosophique considérable en théorie de la connaissance. Nous entendons ici en montrer l’inanité, en nous limitant au domaine emblématique des mathématiques .

Lire le texte intégral


Gli altri articoli della rubrica Matematica :












| 1 | 2 | 3 | 4 |

4.12.2018